Réflexion

“SO HAM de janvier- Je suis lumière en tous et chacun."
-Mantra.

À découvrir

Onco-yoga voir cours réguliers

La tradition Viniyoga. voir tradition

Découvrir les professeurs. voir équipe


À votre agenda

-
15 janvier 2018
Session hiver
-
1e février 2018
Yoga sutra
-
1e février 2018
yoga et méditation
-
17 février 2018
Atelier: Voyage dans l'univers du mode de Vie yoga
-
12 au 15 avril 2018
Rassemblement Yoga-Méditation
-
21 avril 2018
Atelier: Faire le point sur nos relations
-
12 mai 2018
Atelier: Nouveau regard sur les principes personnels
-
2 juin 2018
Atelier: Mettre fin aux conflits mentaux
-

Chronique

Voici quelques textes écrits pour la revue Mag 2000

Pourquoi choisir le yoga?

Chronique Yoga – Revue Mag 2000 – septembre 2007

Vous êtes débutant et vous voulez être mieux dans votre peau ! Peut-être avez-vous déjà pensé à vous inscrire à un cours de yoga ? Les premières motivations chez les participants sont souvent le goût de s’étirer, de bouger et de se relaxer.

En choisissant de faire du yoga, attendez vous à ressentir une augmentation de la vitalité et de la forme en général. Par les postures adaptées à tous, les techniques respiratoires et la relaxation ou / et méditation, le yoga est un merveilleux antistress. Il relance votre système immunitaire et tient à l’écart bien des maladies. Il est très efficace contre hypertension, troubles du sommeil, maladies respiratoires, digestion difficile et dysfonctions cardio-vasculaires. Il fortifie le dos, lieu de bien des maux de la société actuelle.

Le yoga détend votre corps et votre esprit, encourageant ainsi la bonne humeur et l’amélioration de la concentration. Il vous aide à vous découvrir, à maîtriser vos émotions et améliorer vos relations. Le yoga vous aide à voir clair dans toutes les situations de votre vie, sans paniquer. Il peut également à ceux qui le souhaitent, développer leur intuition et vous amener vers une conscience spirituelle.

Alors là, c’est le ciel ! Vous êtes comblé.

Mais vous êtes déjà un adepte du yoga. Vous avez obtenu certains fruits de cette pratique et votre motivation du débutant s’effrite !

Il est temps de re-choisir un but à votre pratique. Comme dans chaque relation qui évolue, les premières motivations sont comblées et pour poursuivre l’évolution, on doit redéfinir l’intention. Pensez à votre conjoint(e). Après quelques années, vous avez dû développer de nouveaux projets pour maintenir l’ardeur du lien. Le yoga signifie relation, union. Lorsque vos premiers objectifs sont obtenus, vous devez vous en fixer d’autres afin de maintenir vivante, la relation avec le yoga, la relation avec soi-même.

Si vous ne savez pas trop où ce situe cette nouvelle direction, sachez que le yoga est un outil de développement et d’équilibre personnel et il vous aide à traverser toutes les phases de la vie. Ses moyens sont multiples. La confiance et la relation avec votre professeur peut s’avérer importante à ce stade de votre progression. Il vous aidera à choisir le plan d’action et les outils pour y parvenir.

A vous, maintenant de vous positionner vers une nouvelle étape. Et vous serez comblé une fois de plus !

Ginette Fiset
Professeur et formatrice de professeurs de yoga

La respiration complète

Chronique Yoga –Revue Mag 2000 – mai 2009

L’utilisation consciente de la respiration s’avère l’une des grandes forces du yoga. Celle ci a un lien direct avec l’esprit. Plus le souffle s’allonge et se fluidifie, plus le mental se calme et s’apaise.

La technique de respiration complète utilise les trois parties du tronc soit la poitrine, la région costale et l’abdomen. Afin de maximiser les bénéfices, nous utilisons une façon particulière d’établir la pratique.

Respirez par le nez seulement et ce, à l’inspiration et à l’expiration. Ne dépassez pas vos capacités. L’éducation respiratoire se fait en douceur. Bousculer le souffle, c’est perturber l’esprit. Alors attention.

1e Observation

– Allongez-vous au sol, genoux fléchis et pieds au sol.
– Prenez un temps d’observation de votre souffle sans le changer.
– Placez vos mains sur le ventre, sous l’ombilic, respirez au niveau de l’abdomen. Observez si cette partie du corps se soulève.
– Puis montez les mains sur la région costale de chaque coté et respirez en ouvrant et en fermant les cotes.
– Puis finalement, placez les mains sur la poitrine, en haut des seins et sous les clavicules et inspirez bien en cet endroit. Vérifiez si cette partie du corps se mobilise facilement.

2e Application de la respiration complète

– À l’inspiration, l’air entre par le nez, descend sous les clavicules, puis gonfle le thorax pour finalement aller se loger dans la région costale. Les inspirations ouvrent la cage thoracique et abaissent le diaphragme.
– À l’expiration, utilisez les muscles abdominaux pour appuyer sur les viscères. Ceux-ci pousseront le diaphragme vers le haut, vidant ainsi les poumons plus profondément. Les cotes se rétractent.

L’idéal est de faire une expansion de la cage thoracique à l’inspiration et de contracter l’abdomen à l’expiration. Cette technique respiratoire contribue à donner à notre pratique de yoga, une qualité maximale à l’échange d’énergie.

La méthode complète de pranayama demande de l’apprentissage progressif. Un professeur de yoga qualifié pourrait être d’une importance capitale à l’apprentissage des techniques de respiration. N’hésitez pas à consulter. Bonne pratique

Ginette Fiset
Professeur et formatrice de professeurs de yoga

La subtilité de la posture

Chronique Yoga – Revue Mag 2000 – septembre 2010

Le yoga est cette discipline dans laquelle on utilise la posture du corps pour atteindre un état de détente profonde de l’esprit, voire de méditation.

Dans un premier temps, la majorité des individus arrive au yoga pour s’étirer et pour se calmer. Avec l’approche viniyoga, ils apprennent l’exécution correcte et adaptée des postures, en fonction de leurs formes et de leurs aptitudes psychocorporelles. Tout ceci en concordance avec une technique de souffle. Des mois s’écoulent afin de parvenir à se maintenir suffisamment à l’aise dans cette nouvelle disposition corporelle. Le mental, la volonté participent activement à soutenir la motivation de la pratique mais également à la bonne application de la leçon.

Vient le jour enfin, où un nouveau défi doit se relever. Lorsque la personne persévère dans cette discipline, celle-ci ressent une subtilité, un état méditatif à l’intérieur des postures.

Le yoga nous enseigne que l’on doit rechercher la stabilité et le confort lors de la pratique de l’asana. La méthode pour arriver à ces qualités de la posture est le juste équilibre entre l’effort et le relâchement. Cette subtilité demande une présence accrue du pratiquant. Pour y arriver, il doit se laisser porter par le prana. Prana, cette source universelle animant toute forme de vie doit prendre la place. Le mental lâche prise. Le praticien sait le mouvement et il doit maintenant le vivre dans l’instant présent sans penser à sa réalisation. Comme le plongeur de tremplin qui après des années d’entraînement et de visualisation s’abandonne du haut de sa tour.

Cet art de vivre nous rappelle que l’on doit juste laisser le souffle porter l’exécution. La respiration demeure calme et profonde. Le prana peut maintenant entrer dans toutes les couches des différents corps de l’être et amener la conscience là où auparavant il y avait blocage. Le prana circule, le corps se libère, la conscience de l’Instant présent agit, l’être médite dans le mouvement.

Si vous avez délaissé le yoga, peut-être aviez vous fait le tour de la dimension physique et que vous étiez rendu à explorer la subtilité. Persistez est le seule voie pour traverser les difficultés de la progression intérieure. Si vous avez une blessure ou une douleur, sachez modérer. Laissez l’ego de coté et inscrivez-vous dans un groupe moins fort. Poursuivez votre aspiration en explorant la subtilité et la méditation dans la posture. Vous y gagnerez.

Pratique : Utiliser une posture que vous maitrisez bien afin de vous laisser aller dans une grande intériorité. Vous accéderez à la force, au calme et à la méditation dans cette posture.

Ginette Fiset
Professeur et formatrice de professeurs de yoga

__

Le Viniyoga, un yoga mal connu

Malheureusement ce style de yoga est mal interprété par plusieurs et ce depuis longtemps.  Il est vrai qu’il est difficile de décrire le Viniyoga en peu de mots car il est si vaste dans son application.

Le Viniyoga C’est quoi? Fondé par T.Krishnamacharya et son fils T.K.V. Désikachar, le Viniyoga est un hatha yoga classique mais utilisé dans une forme dynamique et statique.  S’appuyant sur la philosophie des yoga sutra de Patanjali, ce style de yoga considère la respiration comme partie intégrante à la pratique d’enchainements de postures ainsi qu’à la posture tenue en position statique.  Il prend en compte les possibilités des groupes d’âges, de leur santé, de leur style de vie et de leur culture. Dû à sa construction de séance orienté à un public spécifique, il peut–être un yoga doux, modéré ou très vigoureux. L’apprentissage est progressif augmentant ainsi l’intégration et  évitant les blessures.

Ses bienfaits? Il améliore la souplesse et la force. Il augmente la capacité respiratoire, la relaxation et favorise la méditation.

A qui s’adresse t-il? Autant au groupe qu’à l’individu. Le grand public, les sportifs, les femmes enceintes, les enfants, les ainés, les méditants, les hyperactifs, etc.  Tous les groupes d’individus peuvent bénéficier du viniyoga.

Ginette Fiset
Professeur et formatrice de professeurs de yoga