L’approche viniyoga

Il est vrai qu’il est difficile de décrire le Viniyoga en peu de mots, car il est si vaste dans son application. Ce qui explique pourquoi ce style de yoga est mal interprété par plusieurs, et ce, depuis longtemps. 

Le Viniyoga, c’est quoi?

Fondé par T. Krishnamacharya et son fils T.K.V. Desikachar, le Viniyoga est un hatha yoga classique, mais utilisé dans une forme dynamique et statique.  S’appuyant sur la philosophie des yoga sutra de Patanjali, ce style de yoga considère la respiration comme partie intégrante à la pratique d’enchaînements de postures ainsi qu’à la posture tenue en position stationnaire. Il prend en compte les possibilités des groupes d’âge, de leur santé, de leur style de vie et de leur culture. Dû à sa construction de séance orientée à un public spécifique, il peut être un yoga doux, modéré ou très vigoureux. L’apprentissage est progressif augmentant ainsi l’intégration et évitant les blessures.

 

Ses bienfaits? 

Il améliore la souplesse et la force. Il augmente la capacité respiratoire, la relaxation et favorise la méditation.

 

A qui s’adresse t-il? 

Autant au groupe qu’à l’individu. Le grand public, les sportifs, les femmes enceintes, les enfants, les ainés, les méditants, les hyperactifs, etc.  Tous les groupes d’individus peuvent bénéficier du viniyoga.

Son histoire

Il était une fois, il y a plus de 2500 ans… un peuple qui implorait le ciel afin d’être délivré de leurs malheurs. Dieu entendit leur requête. C’est ainsi que l’avatar Patanjali naquît et dont le nom signifie : «Tomber dans les mains qui implorent».

 

Patanjali (500 avant J.-C.)

Patanjali est l’auteur de trois textes très profonds qui vinrent en aide à l’humanité.

  • Le premier texte traite de la grammaire sanskrite donnant aux individus la possibilité de s’instruire et de communiquer,
  • Le deuxième propos, l’ayurveda, permet au peuple de se soigner,
  • Puis le troisième traité aborde la connaissance de tous les aspects du yoga, « les yoga sutra». Il est considéré par des milliers d’étudiants et d’enseignants de yoga.

L’application des enseignements des yoga sutra peut, pour celui qui pratique le yoga avec intensité et ferveur, le délivrer de la souffrance et l’amener vers la libération ultime.

 

T. Krishnamacharya (1888-1989)

Le grand yogi Krishnamacharya est issu d’une longue lignée qui remonte au 9e siècle. Dans les années 40, il forma les illustres BKS Iyengar et Patabhi Joïs.

Sri Tiramulai Krisnamacharya est né à Mysore, en Inde. Fils d’un brahmane Visnouite, dès son jeune âge, il reçoit l’éducation traditionnelle. Jeune élève, il s’intéresse à l’étude de différents textes philosophiques : Nyaya, Vaisheshika, Purva memamsa, Samkhya, Yoga.

Voulant parfaire sa maîtrise du yoga, il se rendit dans les montagnes du Tibet, au mont Kailash, pour devenir un disciple de Sri Rama Mohan Bramachari. Après avoir été élève pendant une dizaine d’années, il retourna dans son pays pour enseigner le yoga. Il maria Shrimati Namagiriammal (sœur de BKS Iyengar) avec qui il a eu six enfants.

Son talent de professeur l’amena à conseiller et à enseigner le yoga au Palais Royal de Mysore (1924). Il ouvrit les portes du yoga à un public plus large : les femmes, les non-hindous, les gens du peuple et les étrangers. En 1960, il s’établit à Madras. Il est aujourd’hui considéré comme le père du yoga moderne.

Il a eu des étudiants reconnus internationalement : B.K.S Iyengar, Indra Dévi, K.Pattabhi Jois et T.K.V. Desikachar. Son fils T.K.V. Desikachar prit la relève lors de son décès à 101 ans.

 

Biographies

TKV. Désikachar, fils de rishnamacharya [ Lire ]